Tu étais là

…/…

Tu étais là dégagé
De toutes sociétés.
Et de l’irresponsabilité
D’hommes pour qui la sincérité
N’est plus une devise enseignée !
Seuls leurs mensonges affinés
Tracent le chemin de leurs destinées.
Tu es parti dignement.
Et finalement
Monta en moi un testament.
Tu me l’avais donné secrètement !
Aimer la vie éperdument
Ou courir après l’argent
A moi de choisir librement.

Tu m’appelais ta passerelle entre le monde et toi,
Mais cette fois je suis infidèle et reste à la traîne !
Toi tu traverses la tempête et moi je suis là,
Et pour être honnête, c’est pour ça que j’ai de la peine.

P. Aba

( NDLR * Petit clin de cœur vers l’invisible : à Noureddine ABA celui par qui tout me fut possible. )

Encre de Chine de Yann Dugain

Encre de Chine de Yann Dugain

Ecoutez : (texte interprété par Natacha)