Beaucoup trop bien trop tôt

Il lui a dit ma douce un jour, même si je ne le veux pas.
Notre merveilleux amour sera séparé comme ça.
Et même s'il m'en coûte je passerai de vie à trépas.
Parce que personne n'y coupe, on prend tous ce chemin-là.
C'est comme ça, ce sera, beaucoup trop, bien trop tôt.
Cette maladie que j'ai dans la peau, ne fait pas de cadeau.

Quand viendra ce moment-là, je voudrai que tu te fasses belle,
Lorsque ma pensée s'envolera, j’emporterai cette image bien réelle.
Quand mon corps sera poussière et mon esprit dans le tunnel
De cette nuit de lumière, j’aurai un souvenir dans l’irréel.
Ne pleure pas à mon départ, je serai là au-dessus de toi.
Ce n'est pas moi qui pars, c'est ma vie qui s'en va.
Mais pour ta vie quand je ne serai plus là !
Quand je serai parti, promets-le-moi !

Tu es belle, si belle, tu as la vie devant toi.
Attends le temps que tu voudras, mais remarie-toi !
C'est comme ça, ce sera, beaucoup trop, bien trop tôt.
Cette maladie que j'ai dans la peau, ne fait pas de cadeau.

P. Aba

Encre de Chine de Yann Dugain

Encre de Chine de Yann Dugain

Ecoutez : (texte interprété par Souria)